Live au Treatment 27 fois l'aurore Arlon / Vers le sud Sous les arbres

SPECTACLES

jeudi 30 novembre, 2017 | Marseille
le dome
billets

vendredi 01 décembre, 2017 | Bourg-en-Bresse
Ainterexpo
billets

jeudi 07 décembre, 2017 | Lille
Zenith Arena
billets

vendredi 08 décembre, 2017 | Epernay
Le Millesium
billets

samedi 09 décembre, 2017 | Amiens
Le Zenith Amiens
billets

samedi 03 février, 2018 | Lachine
L'Entrepôt
billets

samedi 28 avril, 2018 | Shawinigan
Maison de la culture Françis Brisson de Shawinigan
billets

22 octobre 2014

SALOMÉ LECLERC - UN ALBUM QUI TOMBE À POINT POUR L’AUTOMNE

 

 

Salomé Leclerc présentait 27 fois l’aurore le mois dernier, un album automnal chaudement acclamé par la critique :

«l'univers de Salomé Leclerc s'étoffe brillamment sur cette deuxième offrande.»  —Le Droit 

«il y a ce je-ne-sais-quoi chez Leclerc qui nous transporte, et qui nous transportera toujours.» 
—Bible Urbaine  

«cette nouvelle livraison de chansons relève le défi de nous amener ailleurs sans trahir la signature déjà forte de cette auteure-compositrice-interprète» —Le Soleil  

«l’atypique univers musical de Salomé Leclerc est riche de textures et d’ambiance»
—La Tribune  

«l’album le plus intéressant que j’ai écouté cette année.» —ecoutedonc.ca (9/10)

«On découvre une Salomé Leclerc plus puissante qui esquisse un disque qui s’écoute comme se découvre une chorégraphie fluide dansée.» —Voir.ca  

«Un album qui tombe à point pour l’automne» —Journal Métro  

«l’un des éléments-clés de la trame sonore de notre automne.» —Échos Vedettes 

«27 fois l’aurore s’ancre bien dans l’air du temps et devrait trouver de nombreuses oreilles à satisfaire.»  —Le canal auditif (8/10)

«il y a fort à parier que ce nouvel opus contribuera à élever l'artiste au panthéon de ses pairs.»
—Scène 1425

«Cette voix, à la fois rauque et chaude, et cette énergie brûlante n'appartiennent à nulle autre.»
—ELLE Québec

«Il faut l'ambiance particulière du Québec pour donner naissance à des artistes avec des personnalités aussi fortes que celle de Salomé Leclerc.»  —Music Story