SALOMÉ LECLERC dévoile Ton équilibre

Aujourd’hui je dévoile Ton équilibre, le premier extrait de mon troisième album. Parce que j’ai mené ce projet à ma manière, parce qu’il est devenu mon plus grand défi, ça allait de soi que je vous le raconte personnellement.

J’ai décidé il y a deux ans qu’en plus de l’écrire, de l’arranger et d’y jouer tous les instruments (ou presque), j’allais le réaliser cet album. Plusieurs fois pendant la production, je me suis demandé : À quoi ai-je pensé ?

Plus de 24 mois que je fais la route entre mon appartement, mon local de pratique et le studio Masterkut en y trimbalant des mots, des mélodies, des bouts de chansons. Guidée par mon instinct, j’ai rassemblé petit à petit tous les morceaux. J’ai fabriqué Les choses extérieures.

Une route sur laquelle j’ai croisé des collaborateurs aux apports inestimables. Antoine Corriveau à la direction artistique a trouvé les bons mots pour briser les doutes et apporté la lumière qu’il fallait pour voir jusqu’au bout. Philippe Brault, conseiller musical et témoin des premiers balbutiements, m’a tout dit. Sébastien Blais-Montpetit à la prise de son a su capter en studio la magie des soirées inspirées et moins inspirées. Il y a du beau partout ! Arrivés en milieu de parcours, les arrangements de cordes de Mélanie Bélair ont donné un souffle nouveau à mes chansons. Félix Dyotte, gardien des mots avec qui j’ai précisé ma pensée. Ghyslain-Luc Lavigne a joliment mis la touche finale à l’album avec un mix parfait.

Se lancer dans un tel projet c’est accepter de vivre intensément et longtemps dans un monde intérieur, un monde clos. C’est être témoin d’un fabuleux contraste entre la volonté d’y rester et la capacité d’en sortir.

Je me demande encore à quoi je pensais mais je suis fière d’y être arrivée. Je me tourne enfin vers les choses extérieures.


Salomé